Les Négociations Annuelles Obligatoires  se sont terminées sur un constat d’échec et un procès verbal de désaccord entérinant une augmentation générale de 0,45% (+0,01% par rapport à la réunion finale) et une enveloppe de 1,25% pour l’individuelle dont ont bénéficié environ 1/3 du personnel. 

La direction a sanctionné la majorité des salariés à une baisse de pouvoir d’achat une année supplémentaire, car avec les 0,44% de l’an dernier certains salariés n’auront obtenu que 0,89% d’augmentation générale en deux ans !

Pour toucher un « pognon de dingue » il faut être actionnaire !

Ce n’est pas avec ça que les relations avec le banquier vont s’améliorer ! Ni avec la direction !

Au lieu de jouer la cohésion des salariés dans l’entreprise, la direction continue de les opposer entre eux. La motivation ne sera pas identique chez tout le monde sur les prochaines échéances industrielles.

 

D’ailleurs elles arrivent avec la jonction des anneaux 8 et 9 de la Fremm 9 dans la forme de « l’arsenal ». Un travail hyper important que l’on nous a dit pour l’avenir de l’entreprise. Ben ça alors !

C’est pour cela que tout le monde fait des formations ces derniers temps. Il faudra être au top et à l’heure H malgré 0,45% !

M.O.T.I.V.E.S, il faut rester motivé ! Mais on ne sait pas quand ça commence…car l’anneau n’est pas en place !

 

La direction a informé par mail le CSE un soir à 18h02 qu’il y aurait du passage en 2x8. C’est une nouvelle façon d’informer les élus, que nous contestons car elle n’est pas conforme à l’accord d’entreprise et de l’idée que l’on se fait du dialogue social dans l’entreprise, alors qu’aucun horaire de 2x8 n’est indiqué. Pour le coup ce seront les horaires de Naval Group mais ensuite au Rohu ou ailleurs…Nous attendons des informations juridiques sur le sujet, mais la dénonciation de l’accord sur le temps de travail pourrait être une façon de nous défendre et de mobiliser les salariés.

 

Concernant le plan de charge c’est de l’activité chez Naval Group avec la jonction des anneaux programmés jusqu’à mi septembre environ et ensuite c’est le désert, rien à se mettre sous la dent, même pas un OPV argentin !

Et dire qu’il y a deux ans on nous promettait la lune… « Mais la lune n’est pas là et le soleil attend …»

Notre avenir est limité avec Kership et pour nous comme pour les salariés, nous osons espérer que la direction de Naval Group puisse prendre la décision d’intégrer dans son entreprise les personnels de Kership Lorient, si d’aventure il n’y avait plus d’alternative sur le site du Rohu !

 

Concernant les mesures prisent par le MEDEF dans le cadre de négociation de la convention collective nationale de la métallurgie et de la politique du gouvernement en matière sociale, des actions sont proposées par notre fédération et par l’inter-pro CGT et FO le 28 et 29 juin.

Notre syndicat s’inscrira dans ces actions pour combattre toutes les régressions sociales qui pourraient être terribles pour tous les salariés et citoyens de ce pays.