Vous n'étiez pas dans la rue le 12 septembre, voici l'occasion de vous rattraper, car quand vous allez comprendre les ordonnances vous ne verrez plus votre de vie de salarié de la même façon, que ce soit pour vous, vos enfants et petits enfants !

Voici ce qui va vous arriver si vous les laisser faire :

 

  • Légalisation des licenciements abusifs

  • Des condamnations plafonnées pour les licenciements discriminatoires

  • Des délais de recours réduits pour empêcher la contestation des licenciements

  • Plus d'obligation de motiver la lettre de licenciement

  • L'intérim...en permanence

  • Des CDD...pendant 5ans ?

  • La fin du CDI, notamment pour les cadres

  • Une période d'essai...sans limite ?

  • Une entreprise florissante à l'étranger pourra licencier

  • Un salarié qui refuse un changement dans son contrat de travail pourra être licencié

  • La mobilité imposée

  • Opération minceur sur les obligations de reclassement de l'employeur

  • La possibilité de licencier en cas de cession de l'entreprise

  • Une rupture conventionnelle collective pour se débarrasser de ses salariés-es sans payer les licenciements

  • 13ème mois, prime de départ en retraite ou d'ancienneté, c'est fini

  • Fini la prise en charge à 100% des arrêts maladie ou maternité

  • Jours de congés pour enfant malade, c'est fini

  • Des congés exceptionnels pour évènements familiaux revus à la baisse

  • Les aménagements de poste et de temps de travail pour les femmes enceintes à la trappe

  • Un référendum choisit par l'employeur

  • Suppression du comité hygiène et sécurité

  • Les salariés-es des petites entreprises sacrifiés-es

  • Plus de limitation du temps de travail des télétravailleurs

  • Suppression du contrôle du juge sur les accords d'entreprise

  • Disparition des élus-es de proximité

  • La négociation sur les salaires... tous les 4 ans ?

  • Disparition de la négociation sur l'égalité femme/homme

  • Fin du droit à l'expertise

  • L'opacité sur les orientations stratégiques

  • Les télétravailleurs corvéables à merci

  

Vous pouvez retrouver les réponses à tout cela sur le site de la CGT : http://cgt.fr/Ce-que-vous-aviez-AVANT-ce-que-vous-perdez-APRES.

Donc si vous avez bien compris ce que le gouvernement veut vous faire avaler, il n'y a qu'une solution c'est : Débrayer jeudi 21 septembre dès 11h00 et rejoindre la manifestation à Lorient ou cesser le travail dans votre entreprise car en plus votre patron a dénoncé tous les accords.

 

On ne lâche rien sinon c'est la fin !

 

LA LUTTE, OU LA REGRESSION SOCIALE VOUS ATTEND !