Ce matin le comité d’entreprise était convoqué à une réunion de CE extraordinaire pour faire un point sur le budget révisé 2017.

Le Président de Kership Mr de Leffe a annoncé des chiffres catastrophiques pour cette année, alors qu’au moment de la vente il nous promettait monts et merveilles.

Pourtant avec le CG56, un BSAH et des blocs Fremm, les salariés nourrissaient beaucoup d’espoir sur l’avenir de l’entreprise. Malheureusement la pérennité de l’entreprise pourrait être engagée si d’aventure la direction n’arrivait pas à nous trouver de la charge et remonter les comptes.

Le Président de Kership n’a pas voulu répondre à nos questions et a quitté le CE au bout d’un quart d’heure. Cela en dit long sur le dialogue social !

Lors du CE du 29 mai le directeur nous avait informé d’un risque de chômage partiel à partir du mois d’octobre pour au moins 6 mois, si DCNS ne maintenait pas ces engagements envers Kership Lorient.

Après avoir connu l’inquiétude sous STX cela recommence à nouveau avec les repreneurs.

Les élus locaux qui avaient soutenu le tandem Piriou/DCNS pour la reprise vont être surpris !

Les conséquences font que le directeur est limogé depuis vendredi après 8 mois de fonction. C’est comme dans le football, l’entraineur saute quand il y a des mauvais résultats !

Un nouveau directeur l’a remplacé, il s’agit de Mr Rocaboy qui était le chargé d’affaire du roulier de Groix et qui a été directeur de l’entreprise Timolor il y a quelques années.

Nous espérons qu’il restera plus longtemps que son prédécesseur !

Le syndicat CGT demande aux salariés d’être vigilants à cette situation et à la nouvelle organisation qui sera surement mise en place.

Avant les congés d’été l’inquiétude revient au sur le site du Rohu de Lanester !